Le portail sentier Chasse-PĂȘche
PĂȘche hivernale: la sĂ©curitĂ© avant tout
PĂȘche hivernale: la sĂ©curitĂ© avant tout
03/12/2012 | Par Louis Turbide

La pĂȘche hivernale est une activitĂ© intĂ©ressante mais le volet sĂ©curitĂ© devrait toujours ĂȘtre considĂ©rĂ© prioritairement. Voici donc quelques informations pertinentes Ă  connaĂźtre ainsi que quelques consignes.  

 

La glace ne gĂšle pas Ă  une Ă©paisseur uniforme sur les lacs et les riviĂšres, surtout au dĂ©but de l’hiver, lorsque la glace est souvent bien plus Ă©paisse, et donc plus sĂ»re, prĂšs de la rive qu’aux endroits Ă©loignĂ©s de la rive.

 

La glace qui s’est formĂ©e sur des eaux mouvantes, des sources, des fentes crĂ©Ă©es par pression, de vieux trous de glace ou prĂšs de l’embouchure des cours d’eau est plus fragile que la glace qui l’entoure.

 

La glace bleue et claire est la plus solide. La glace blanche ou opaque est fragile. Il faut Ă©viter la glace qui ressemble Ă  un nid d’abeilles.

 

Il faut redoubler de prudence quand on se dĂ©place sur des lacs ou des riviĂšres Ă  pied, en motoneige ou avec tout autre vĂ©hicule. À ce sujet, il faut une surface de glace bleue et claire d’au moins 10 centimĂštres (4 pouces) d’épaisseur pour pratiquer la pĂȘche sur glace individuelle en marchant ou Ă  l’aide de raquettes ou des skis de fond. Pour une motoneige, il faut une surface de glace bleue et claire d’au moins 20 centimĂštres (8 pouces) d’épaisseur. Pour la plupart des vĂ©hicules lĂ©gers, il faut une surface de glace bleue et claire d’au moins 30 centimĂštres (12 pouces). On multiplie l’épaisseur par deux si la glace est blanche ou opaque.

 

Pour confirmer l'Ă©paisseur de la glace, trouvez une façon de la mesurer, soit par vos autoritĂ©s locales ou encore, auprĂšs de la pourvoirie. Si cela est impossible, vous pouvez toujours percer un petit trou dans la glace jusqu'Ă  l'eau avec l'aide d'une perceuse et ce, Ă  diffĂ©rents endroits. Il est suggĂ©rĂ© de percer des trous Ă  tous les 9 mĂštres sur la surface oĂč vous dĂ©sirez circuler. N’oubliez pas qu’une Ă©paisse couche de neige sur une riviĂšre ou un lac gelĂ© peut isoler la glace sous-jacente et ralentir la formation de la glace.

 

En tout temps, Il faut informer d’autres personnes de l’endroit oĂč l’on pĂȘche et de l’heure prĂ©vue de retour et il est fortement conseillĂ© de pratiquer cette activitĂ© Ă  deux personnes minimum. Il faut porter des vĂȘtements adĂ©quats, comme une combinaison de flottaison. Enfin, vu le radoucissement de la tempĂ©rature des derniers jours dans certaines rĂ©gions de la province, il faut ĂȘtre excessivement prudent et vĂ©rifier la soliditĂ© de la glace.

 

 

 

Commentaires