Le portail sentier Chasse-PĂȘche
PĂȘche hivernale au dorĂ©: que faut-il savoir
PĂȘche hivernale au dorĂ©: que faut-il savoir
01/01/2013 | Par . La grande encyclopĂ©die de la pĂȘche

 

Capturer des dorĂ©s, surtout de gros sujets, est rarement facile. Et le dĂ©fi devient encore plus grand lorsqu'une couche de glace vous empĂȘche d'explorer comme vous le feriez Ă  d'autres moments de l'annĂ©e.

 

Quoi qu'il en soit, les amateurs de pĂȘche blanche prennent une bonne part des gros dorĂ©s capturĂ©s dans plusieurs lacs. LĂ  oĂč les populations de poissons-appĂąts sont grandes, les pĂȘcheurs capturent rarement les gros dorĂ©s qui s'alimentent facilement durant la belle saison. Les gros poissons commencent Ă  mordre Ă  la fin de l'automne lorsque la prĂ©dation commence Ă  rĂ©duire les populations de menĂ©s. Ils continuent d'ailleurs Ă  s'alimenter activement durant l'hiver.

 

Vous pouvez accroĂźtre grandement vos chances de capturer des dorĂ©s Ă  travers la glace en apprenant quand et oĂč pĂȘcher. La plupart des amateurs de pĂȘche blanche consacrent trop de temps Ă  pĂȘcher lĂ  oĂč les dorĂ©s ne sont pas, ou encore Ă  des moments oĂč ils ne sont tout simplement pas enclins Ă  mordre.

 

Le meilleur moment pour attraper des dorĂ©s est juste aprĂšs que la glace devient assez Ă©paisse pour ĂȘtre sĂ©curitaire. Dans les lacs peu profonds, les dorĂ©s continuent Ă  mordre durant trois Ă  quatre semaines. Puis, l'action diminue habituellement au fur et Ă  mesure que les poissons s'engourdissent. La pĂȘche reprend ensuite de la vigueur Ă  la fin de l'hiver, surtout aprĂšs que la neige ait commencĂ© Ă  fondre. L'eau de fonte s'Ă©coulant dans les lacs semble revigorer les poissons.

 

Dans les lacs plus profonds, les dorĂ©s mordent aussi Ă  la prise des glaces, mais une bonne qualitĂ© de pĂȘche demeure durant tout l'hiver. Ainsi, si vous planifiez de pĂȘcher le dorĂ© du milieu Ă  la fin de l'hiver, vos chances sont gĂ©nĂ©ralement meilleures sur un lac profond que sur un plan d'eau moins creux.

 

La tempĂ©rature et le moment de la journĂ©e affectent l'activitĂ© des dorĂ©s en hiver Ă  peu prĂšs de la mĂȘme façon qu'aux autres moments de l'annĂ©e. Étant donnĂ© que les dorĂ©s s'alimentent davantage lorsque la lumiĂšre est tamisĂ©e, la pĂȘche est gĂ©nĂ©ralement meilleure Ă  l'aube et au crĂ©puscule qu'au milieu de la journĂ©e, et meilleure durant les journĂ©es nuageuses que lorsqu'il fait soleil. Ils mordent mieux durant les pĂ©riodes oĂč les conditions climatiques sont stables, bien qu'une luminositĂ© qui dĂ©croĂźt rapidement et qui annonce une tempĂȘte hivernale imminente dĂ©clenche souvent un sprint d'alimentation.

Le taux de succĂšs de pĂȘche blanche peut varier grandement d'une annĂ©e Ă  l'autre. Un lac peut dĂ©border de dorĂ©s, mais s'il y a encore trop de menĂ©s qui subsistent Ă  la fin de la pĂ©riode d'eau libre, ils ne mordront pas. À titre de rĂšgle gĂ©nĂ©rale, si la pĂȘche est bonne en automne, elle sera bonne en hiver.

 

L'endroit oĂč vous commencez vos recherches dĂ©pend du type de lac et du moment de l'annĂ©e. Les dorĂ©s habitant les lacs clairs en hiver frĂ©quentent des secteurs plus profonds que ceux vivant en eau trouble. Recherchez-les Ă  des profondeurs de 10 Ă  15 pi (3 Ă  4,5 m) Ă  la prise des glaces; entre 20 et 40 pi (6 et 12 m) au milieu de l'hiver; puis Ă  nouveau entre 10 et 15 pi (3 et 4,5 m) Ă  la fin de l'hiver. Dans les lacs oĂč la luminositĂ© est faible, ils demeureront habituellement Ă  des profondeurs variant entre 6 et 15 pi (1,8 et 4,5 m) tout au long de l'hiver.

 

Les structures sont tout aussi importantes pour les dorĂ©s en hiver qu'en Ă©tĂ©. Les amoncellements de roches, les Ăźlots submergĂ©s et les pointes s'Ă©tirant Ă  partir de la berge sont des sites de premier choix en hiver. Par contre, les dorĂ©s peuvent aussi ĂȘtre n'importe oĂč le long d'un escarpement, surtout autour d'une courbe convexe ou concave du talus de la berge. Si le lac contient des structures sur le pourtour et au large, celles bordant la berge attireront davantage les dorĂ©s au dĂ©but et Ă  la fin de l'hiver; au milieu de la saison, ce sont surtout celles sises au large qui prĂ©senteront de l'attrait.

 

Dans les lacs comportant peu de structures, les dorĂ©s frĂ©quentent parfois les herbiers ou les broussailles submergĂ©es. Au lieu de pĂȘcher directement dans les herbes, essayez de dĂ©couvrir la bordure la plus profonde ou une ouverture dans les herbes.

 

Si vous connaissez un endroit qui produit des dorĂ©s en Ă©tĂ©, il y a de bonnes chances pour que vous en trouviez au mĂȘme endroit en hiver. Lorsque vous dĂ©couvrez un bon endroit en Ă©tĂ©, recherchez des repĂšres terrestres qui vous permettront de retrouver le mĂȘme endroit une fois la glace prise. Puis, vous pourrez effectuer des lectures Ă  travers la glace avec un sonar portatif, afin de trouver l'endroit prĂ©cis.

 

Dans la plupart des plans d'eau, les dorés demeurent à moins de 1 pi (30 cm) du fond en hiver. Ils sont rarement en suspension, excepté dans les lacs fertiles. Dans ce dernier type de plan d'eau, la provision d'oxygÚne décroßt en eau profonde au fur et à mesure que l'hiver s'installe, obligeant les dorés à demeurer en suspension ou à se déplacer en eau peu profonde.

 

Pour effectuer une exploration efficace, vous devez percer une grande quantitĂ© de trous et plusieurs pĂȘcheurs ne sont pas prĂȘts Ă  travailler aussi fort. Un amateur de pĂȘche blanche Ă  succĂšs demeure rarement Ă  cĂŽtĂ© d'un trou improductif durant plus d'une heure. Il peut essayer des douzaines de trous avant de trouver les poissons.

Commentaires
pierre cambrini | 13/12/2009
ici a venise en que bec le dore au de but de l hiver il est environ dans 4pieds d eau soit a l entree de la riviere de pike river on le peche longent la rive du domaine florent et de lautre cote vers philipsburg au debut de l hiver et puis apres vers la fin a la pouvoirie lachance et miller bonne peche
Guy Beauregard | 14/12/2009
Quelqu*un pourrait-il me dire si vous avez essaye de pecher avec la methode du drop-shot ,si oui quels ont ete vos resultats au dore et dans quelles circonstances,merci.