Le portail sentier Chasse-PĂȘche
Doré noir
 Doré noir

Le doré noir (Stizostedion canadense)

 

 

 

Noms communs - Le vrai nom anglais de l'espÚce est Sauger, mais l'utilisation fréquente du terme anglais «pike» (qui signifie en français brochet) dans de nombreuses appellations communes entraßne beaucoup de confusion lors des traductions. Au Québec, l'appellation doré noir semble la seule vraiment connue.

 

 

Descriptions - CÎtés brun jaunùtre à gris, avec des marbrures brunes plus foncées. La nageoire dorsale épineuse présente plusieurs rangées de taches noires distinctes. On retrouve une tache noire à la base des nageoires pectorales. La queue peut avoir une mince bande blanche à la base, mais on ne retrouve pas de tache blanche à l'extrémité comme dans le cas du doré jaune. Les yeux ont un fini argenté et ils reflÚtent la lumiÚre.

 

 

Habitat - Les yeux du doré noir sont encore plus sensibles à la lumiÚre que ceux du doré jaune, raison pour laquelle on retrouve normalement les dorés noirs à plus grande profondeur. Cette espÚce préfÚre les températures aquatiques oscillant entre 17 et 22° C (62 à 72° F).

 

Régime alimentaire - La diÚte consiste principalement en des poissons, mais les dorés noirs mangent aussi des larves d'insectes aquatiques, des sangsues et des écrevisses.

 

Moeurs de reproduction - La fraye survient au printemps, normalement Ă  des tempĂ©ratures aquatiques allant de 8,5 Ă  11° C (47 Ă  52° F). En riviĂšre, les dorĂ©s noirs migrent normalement vers l'amont jusqu'au pied d'un barrage ou d'un autre obstacle, puis dĂ©posent leurs oeufs sur un fond de sable ou de gravier, lĂ  oĂč le courant est lent. En lac, les oeufs sont dĂ©posĂ©s sur des plateaux de gravier ou de cailloux. La fraye survient surtout la nuit. Les parents ne protĂšgent pas les oeufs, ni les alevins.

 

Longévité et croissance - Les dorés noirs grandissent plus lentement et vivent moins longtemps que les dorés jaunes. La longévité maximale est d'environ 13 ans.