Le portail sentier Chasse-PĂȘche
Comment pĂȘcher le dorĂ© par temps venteux
Comment pĂȘcher le dorĂ© par temps venteux
12/06/2012 | Par . La grande encyclopĂ©die de la pĂȘche

Les pĂȘcheurs de dorĂ©s ont toujours su que le vent joue un rĂŽle important dans leur activitĂ©. MĂȘme les novices reconnaissent que les dorĂ©s mordent mieux lorsque la surface prĂ©sente de «petites vagues Ă  dorĂ©s». Mais la majoritĂ© des pĂȘcheurs, incluant plusieurs experts, ne comprennent pas exactement comment utiliser le vent Ă  leur avantage lorsqu'ils planifient leur stratĂ©gie de pĂȘche.

 

Typiquement, lorsqu'un pĂȘcheur en petite embarcation dĂ©cide de l'endroit oĂč il pĂ©chera, il commet frĂ©quemment l'une ou l'autre des deux erreurs potentielles suivantes. Supposons qu'il y a un fort vent nord-ouest et qu'il y a deux lacs dans la rĂ©gion qui recĂšlent de bonnes populations de dorĂ©s : l'un deux a une orientation nord-ouest/sud-est, alors que l'autre a une orientation nord-est/sud-ouest. La premiĂšre erreur : le pĂȘcheur choisit le dernier lac, pensant qu'il sera plus facile de pĂȘcher, car le vent souffle perpendiculairement au lac plutĂŽt que dans le sens de la longueur.

Il met son bateau à l'eau du cÎté sud du lac, mais le vent souffle en direction de cette berge. Erreur numéro deux : il se dirige vers le cÎté nord pour se mettre à l'abri du vent. Ces deux erreurs assurent pratiquement le fait qu'il ne capturera pas de dorés.

Pourquoi non ? Parce que les dorĂ©s en eau calme sont beaucoup moins susceptibles de mordre que ceux frĂ©quentant les rĂ©cifs, les pointes et les autres structures peu profondes exposĂ©es Ă  la pleine force du vent. Le vent y charrie le plancton, soulĂšve les organismes du fond et peut brasser l'eau chaude de surface, attirant les poissons appĂąts; il brise de plus la transparence de la surface et produit souvent une ligne d'eau vaseuse le long de la berge, rĂ©duisant la pĂ©nĂ©tration de la lumiĂšre; enfin, il crĂ©e des courants sous-marins qui attirent les dorĂ©s. Notre pĂȘcheur aurait mieux fait de choisir l'autre lac, afin de dĂ©couvrir des structures peu profondes exposĂ©es Ă  la forte action des vagues. Autre avantage de la pĂȘche dans le vent : les dorĂ©s mordent souvent toute la journĂ©e, tant et aussi longtemps qu'il y a de bonnes vagues.

Du cĂŽtĂ© calme du lac, les dorĂ©s peuvent se nourrir uniquement tĂŽt le matin et Ă  nouveau Ă  l'approche du crĂ©puscule, mais la pĂȘche en milieu de journĂ©e sera probablement une perte de temps. Aussi, les dorĂ©s frĂ©quentant le cĂŽtĂ© protĂ©gĂ© du vent sont plus susceptibles d'ĂȘtre effrayĂ©s par les mouvements du bateau ou le bruit.

Tous les types de structures peu profondes exposées au vent peuvent attirer les dorés, mais les endroits suivants sont normalement les meilleurs :

‱ une pointe rocheuse avec une langue qui s'Ă©tire Ă  moins de 6 pi (1,8 m) de profondeur. Une pointe prĂ©sentant une langue peu profonde est meilleure qu'une autre chutant rapidement, car une plus grande surface du fond est exposĂ©e Ă  l'action du vent;

‱ un rĂ©cif peu profond dont l'escarpement est graduel et qui culmine Ă  6 pi (1,8 m) ou moins sous la surface;

‱ les petites pointes, les courbes concaves et les touffes d'herbes isolĂ©es le long du pourtour. Ces sites offrent quelque chose de diffĂ©rent et ont tendance Ă  regrouper les dorĂ©s;

‱ une baie ou une large Ă©chancrure le long du pourtour oĂč l'eau s'engouffre sous l'action du vent. De telles structures empĂȘchent l'eau chaude de se mĂ©langer avec l'eau environnante comme ce serait le cas le long d'une berge droite. Parfois, l'eau dans la baie ou la poche sera entre 2 et 5° C plus chaude que l'eau du bassin principal du lac.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque ces endroits sont balayĂ©s par des vagues de 2 Ă  4 pi (0,6 Ă  1,2 m), les dorĂ©s se dĂ©placent souvent dans les portions les moins profondes des structures pour s'alimenter. Certains pĂȘcheurs endurcis et Ă©quipĂ©s d'une embarcation adĂ©quate prĂ©fĂšrent mĂȘme des vagues encore plus imposantes.  Lorsque vous recherchez des structures productives pour pĂȘcher dans le vent, gardez les principes qui suivent en tĂȘte :

‱ plus la structure est creuse, moins elle est affectĂ©e par le vent. Un rĂ©cif qui culmine Ă  4 pi (1,2 m) (A) est un meilleur choix qu'un autre culminant Ă  12 pi (3,6 m) (B);

‱ sur une structure peu profonde, le secteur le plus productif est gĂ©nĂ©ralement lĂ  oĂč l'eau est la plus tourmentĂ©e;

‱ les meilleures structures sont prĂšs de l'eau profonde. Les dorĂ©s sont plus susceptibles de se dĂ©placer sur un rĂ©cif qui descend rapidement Ă  une profondeur de 50 pi (15 m) (A) que sur un autre dans le milieu d'un vaste plateau de 10 pi (3 m) de profondeur;

‱ la structure doit prĂ©senter un bon couvert, normalement de grosses roches ou des rochers;

‱ plus il y a longtemps que le vent souffle sur une portion de structure, plus elle est susceptible d'attirer les dorĂ©s. Les dorĂ©s peuvent s'y dĂ©placer une heure aprĂšs que le vent ait commencĂ© Ă  souffler, mais les chances sont meilleures lorsque le vent souffle dans la mĂȘme direction depuis quelques jours.

La pĂȘche en eau mouvementĂ©e nĂ©cessite un bateau robuste et profond, dont la longueur est d'au moins 16 pi (4,8 m). Certaines embarcations de fabrication canadienne sont construites pour de telles conditions nautiques. La majoritĂ© des bateaux pour la pĂȘche au dorĂ© en eau mouvementĂ©e sont Ă©quipĂ©s de gardes anti-Ă©claboussures pour empĂȘcher les vagues de passer par-dessus la plaque d'arcasse alors que vous traĂźnez Ă  la renverse.

D'autres accessoires sont utiles, comme une ancre de type marin de 20 Ă  25 Ib (environ 10 kg), munie d'un cĂąble d'au moins 100 pi (30 m), ainsi qu'une ancre-parachute. L'ancre marine est utile lorsque vous dĂ©sirez explorer un site spĂ©cifique, alors que la longue corde assure que l'ancre ne glissera pas. DĂ©posez toujours l'ancre bien en amont de la zone de pĂȘche par rapport au vent, puis libĂ©rez juste assez de corde pour que vous puissiez lancer en bordure de la zone de pĂȘche. AprĂšs avoir explorĂ© la bordure, libĂ©rez davantage de cĂąble pour pouvoir lancer plus loin dans la zone poissonneuse. Si vous libĂ©rez trop de corde immĂ©diatement, vous pouvez effrayer les dorĂ©s situĂ©s en pĂ©riphĂ©rie de la zone.

Une ancre-parachute est efficace pour ralentir votre dérive ou réduire votre vitesse de traßne. Lorsque vous traßnez dans des eaux trÚs houleuses, libérez votre ancre-parachute, pointez votre bateau dans les vagues, puis faites fonctionner votre hors-bord vers l'avant. Cette technique est plus sécuritaire que la traßne à la renverse et elle vous permet d'obtenir un contrÎle d'embarcation étonnamment efficace Les poissons-nageurs allongés et les poissons-nageurs à faible plongée sont efficaces pour lancer sur les structures peu profondes.

Les dorĂ©s en eau mouvementĂ©e sont agressifs, n'hĂ©sitant pas Ă  pourchasser des leurres se dĂ©plaçant rapidement. Les petits jigs, d'environ 1/8 oz, sont aussi efficaces. La plupart des pĂȘcheurs appĂątent leur jig avec un menĂ© (lorsque permis). Si vous n'accrochez pas occasionnellement le fond avec votre jig, c'est que vous ne pĂ©chez probablement pas au bon endroit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez Ă©viter les accrochages en utilisant un montage avec flotteur coulissant garni d'une sangsue. Ajustez le bloqueur du flotteur de façon Ă  ce que la sangsue se dandine juste au-dessus des roches. Les vagues engendrent une action de dandinement que les dorĂ©s considĂšrent irrĂ©sistible.  Les pĂȘcheurs qui savent comment mettre le vent Ă  profit capturent de nombreux gros dorĂ©s. Il semble que le vent soit nĂ©cessaire pour dĂ©clencher l'activitĂ© des gros individus. Sous des conditions calmes, les gros dorĂ©s sont extrĂȘmement nerveux; mĂȘme le plus faible bruit ou mouvement les effraie. Mais en eau mouvementĂ©e, le son d'un hors-bord ou la vue d'un bateau en mouvement ne semble vraiment pas compter.

Quelques heures Ă  combattre le vent peut rĂ©ellement vous Ă©puiser. Le contrĂŽle du bateau est difficile, et il en est de mĂȘme des lancers et de la dĂ©tection des touches. Mais une fois que vous avez capturĂ© un dorĂ©-trophĂ©e, vous ne remarquerez mĂȘme pas que le vent souffle...

Commentaires
jean foisy | 14/04/2010
je veux remercier le ou les gars. qui ont Ă©crit cet article,je suis vraiment content d`apprendre pour ce qui est du vent ,qu`il faut pecher dans peut profond a cause de la nouriture. mreci! et peche JEAN