Le portail sentier Chasse-PĂŞche
Dindon sauvage
 Dindon sauvage
 

Le plus gros gibier Ă  plumes de l'AmĂ©rique du Nord vit en bande un peu partout aux États-Unis et maintenant au sud du QuĂ©bec. A l'Ă©poque des amours, en avril, le dindon parade en Ă©talant fièrement les plumes de sa queue et en gloussant, un cri puissant qu'on peut entendre Ă  plus de 1 km. Chaque mâle essaie de sĂ©duire le maximum de femelles et combat avec les autres mâles pour le contrĂ´le du harem. La femelle fait son nid tapissĂ© de feuilles et de plumes dans une lĂ©gère dĂ©pression, Ă  l'abri d'un tronc, d'une souche ou d'un buisson. L'accouplement et la ponte ont lieu d'avril Ă  juillet dès l’âge de 1 an. La femelle incube de 8 Ă  15 Ĺ“ufs pendant 28 jours. Les petits quittent le nid au bout de 24 heures. Le premier envol aura lieu 9 Ă  14  jours plus tard.

 

Nourriture et comportements
Dépendant de la saison, il se nourrit de baies, fruits, noix, bourgeons, champignons et de graines de mauvaises herbes. Il attrape parfois des insectes, des vers de terre, de petits reptiles et des amphibiens. Le dindon sauvage a de nombreux ennemis : coyotes, renards, loups, lynx, rapaces, hiboux, ratons-laveurs, mouffettes et visons C'est pourquoi beaucoup de dindons dorment dans les arbres qui poussent dans l'eau car ils sont peu accessibles par le sol. Le reboisement dans les zones agricoles, les programmes de protection de la faune et du contrôle de la chasse, donnent de bons résultats car on note une grande expansion partout en Amérique du Nord. Son abondance est plus grande mais elle ne sera jamais celle des siècles derniers.