Le portail sentier Chasse-PĂŞche
Braconniers condamnés
Braconniers condamnés
06/02/2013 | Par Louis Turbide

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs informe la population que deux individus de la municipalité de Ragueneau ont été reconnus coupables d'actes de braconnage et condamnés à payer des amendes totalisant 8 650 $ plus les frais de cour. De plus, les contrevenants ont vu leur certificat du chasseur annulé pour une période de 24 mois.

 

Les évènements remontent au 5 octobre 2009. L'enquête menée par les agents de protection de la faune s’est amorcée à la suite de signalements provenant de citoyens de la région. Les agents du bureau de Baie-Comeau ont intercepté Paul Étienne Desbiens et Jean-Rock Girard, qui étaient en possession d’un orignal qu’ils venaient de capturer au moyen d’un collet.

 

Ces individus ont été reconnus coupables d’avoir capturé un orignal à l’aide d’un engin prohibé et d’avoir eu en leur possession un orignal capturé illégalement. La viande saisie a été remise au comptoir alimentaire l’Escale de Baie-Comeau afin d’en faire bénéficier des personnes dans le besoin.

 

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs informe aussi la population que deux individus ont été condamnés au palais de justice de Chicoutimi, le 20 décembre 2012, relativement à des actes de braconnage commis en 2009 et 2010.

 

Ainsi, M. Patrice Champigny, de la ville de Larouche, a reconnu sa culpabilité aux accusations suivantes : possession illégale et dépassement du quota d’orignaux,

faux renseignements et entrave au travail des agents de protection de la faune. Le

contrevenant s’est vu imposer des amendes totalisant 4 400 $ en plus des frais de

cour.

 

Quant à M. Adrien Lachance de la municipalité de Lamarche, il s’est reconnu coupable d’avoir capturé un orignal à l’aide d’un collet et d’avoir chassé à l’aide d’une arme à feu non permise. Il a été condamné à des amendes de 2 075 $, plus les frais de cour.

 

Dans les deux cas, les condamnations ont entraîné l’annulation du certificat ou du permis de chasse ou de piégeage de même que l’interdiction d’en solliciter un nouveau pendant une période de 24 mois.

 

La population est invitée à signaler tout acte de braconnage ou geste allant à l'encontre du patrimoine faunique, de ses habitats ou du milieu naturel à SOS Braconnage au numéro sans frais 1 800 463-2191 ou au bureau de la protection de la faune le plus près. Ce service est confidentiel.

Commentaires
Normand Lamothe | 09/02/2013
FĂ©licitation pour ces coups de filet et ne lachez pas !
On devrait enlevé le droit de chasser au moins 5 ans pour ces personnes.
Tit Buck
yvan Blier | 13/02/2013


Pourquoi notre justice donne des sentences bonbons
à des gens qui volent le bien de la société.Le vrai prix
d'un orignal est bien plus que 4,400 dollars.Comment a
coûter cette enquête pour capturer ces gens là.Je de-
vrais dire comment nous a coûter à nous les contribua-
bles le temps mis pour les prendre et le temps du juge.
Les juges ont toujours été des mitaines et ça ne chan
gera pas.Pauvre justice malade.