Le portail sentier Chasse-PĂŞche
Un groupe d'anti-chasseurs cogne Ă  la porte de Pauline Marois
Un groupe d'anti-chasseurs cogne Ă  la porte de Pauline Marois
06/02/2013 | Par Louis Turbide

 

Voici l'intĂ©grale d'une lettre que la Coalition pour une enfance sans violence animale incite Ă  envoyer Ă  la première ministre du QuĂ©bec Pauline Marois ainsi qu'Ă  diffĂ©rents ministres. L'objectif , hausser l'âge lĂ©gal pour chasser et trapper au QuĂ©bec Ă  16 ans.  Qu'en pensez-vous?

 

 

 

 

 

 

Je suis fière d’avoir un nouveau gouvernement au Québec. J’en profite pour attirer votre attention sur une dérive qui a déjà durée trop longtemps envers l’éducation de nos enfants au Québec. Je fais allusion ici aux loisirs tels que la chasse et le piégeage.

 

Au Québec, on interdit la vente d’alcool, de cigarettes ou de billets de loterie aux personnes ayant moins de 18 ans mais on permet cependant à nos enfants de 12 ans à commettre de la violence sur des animaux ? Je suis profondément bouleversée et choquée par cette conduite irresponsable et abusive envers nos enfants au Québec.

 

L'âge des permis de piégeage et de chasse qu’on accorde aux enfants de 12 ans, ainsi que le permis d’initiation qui facilite l’accessibilité à l'activité de la chasse doit être repoussé à l’âge de seize ans, voir dix-huit ans. L’accès aux enfants pour assister à ces activités de chasse ou de piégeage devraient être également interdite, car un enfant témoin de violence envers les animaux en arrive à banaliser l’acte de brutaliser ou de tuer un animal voir même un humain.

 

Pourquoi inciter nos jeunes à pénétrer dans ces univers brutaux de façon prématuré? Notre gouvernement semble se servir de nos enfants pour assurer ainsi la relève de ces activités. Nous ne pouvons plus comme société évoluée toléré un tel dérapage éducatif, il faut respecter nos enfants et non en abuser de cette façon pour faire plaisir a des lobbys.

 

 

Je place tous mes espoirs et ma confiance dans un geste fort de la part de notre nouveau gouvernement. L’éducation ne peut faire la promotion de loisirs cruels, sans risquer d’entacher nos bases et nos valeurs éducatives. Pour ces jeunes, il serait indispensable d’investir plutôt nos impôts dans des activités nouvelles et respectueuses de la vie comme des activité fauniques sans prélèvement et pourquoi pas encourager les photo-safari par exemple.

 

Je vous demande à vous, Mme et M. les ministres, de bien vouloir être la voix qui s’insurge contre une telle situation. Votre parti est maintenant en mesure de mettre un terme à ce genre de dérapage éducatif violent envers nos enfants et les animaux.

 

Ensemble, construisons une meilleure société et cela commence par une meilleure éducation sans violence. Si la cruauté humaine s'est tant exercée contre l'homme, c'est trop souvent qu'elle s'était fait la main sur les animaux. (Marguerite Yourcenar).

 "La pire chose qui peut arriver Ă  un enfant est de faire du mal Ă  un animal sans qu’il n’y ait pas de consĂ©quence. La cruautĂ© envers les animaux dĂ©truit le respect pour la vie’’ (Mme Margaret Mead (Anthropologue amĂ©ricaine):

 

Commentaires
William Poulin | 05/02/2013
Je trouve cela un peu exagéré. Tant qu'a y être, on devrait peut-être interdire aux jeunes de moins de 16 ans de couper du bois car ils tuent un être vivant (l'arbre) sans aucune conséquence? Faudrait aussi interdire la pêche qui tue aussi des animaux?

Leur lettre n'a aucun sens c'est exagérer...si il faudrait commencer a penser a tout ce qu'on fait et ce que ça représente pour certaines personnes on passerait notre vie a essayer de faire changer les choses.

Je crois que les jeunes qui obtiennent leur permis a 12 ans voient la chasse plutôt comme une activité souvent familiale et non comme l'abattage d'un animal..
luc hamel | 05/02/2013
je trouve exagerer la lettre de ces antichasseurs. je me rapelle tres bien lorsque j etais jeune et que j accompagnait mon pere a la chasse au petits gibier c etait pour moi le seul temps ou je pouvait me trouver seul avec mon pere ces moments etait rare mais tres apprecier cependant mon pere ne m apprenait pas seulement a tuer des animaux mais aussi a respecter et ecouter la nature ce que je montre aujourd hui a mes fils et j en suis tres fier ! cependant je connait des anti chasseur pas tres loin de chez moi qui ont des enfants qui l an passer ont attraper un chat il l ont maltraiter comme ca se peut pas coupure brulure et j en passe.de ce fait l orsque je vois un de mes fils abatre un gibier proprement et sans souffrance ca me rend fier lequel est moin pire d apres vous moi qui montre a mon fils a abatre un gibier proprement ou l enfant de l antichasseur qui maltraite des animaux tres cruellement a vous de choisir ! mais lorsque vous manger vos pois chiche nous ont vous achale pas avec ca !
Jean Clément St-Gelais | 05/02/2013
non mais où vivons-nous?Faut être vraiment à coté de sa coche pour penser pareil chose. Penser qu'un chasseur est un meurtrier. Plus souvent qu'autrement, le chasseur est plus respectueux que nombre de bien-pensant. Ils doivent être les premiers à acheter de la viande de braconnage.
Nick Malouin | 06/02/2013
J'ai commencé à aller à la chasse très jeunes avec mon père et j'amène mes filles avec moi à la chasse depuis qu'elles sont elles aussi très jeunes. Contrairement à ce qui est dit dans cette lettre, elles ont plutôt appris à respecter la nature et la vie. Elles savent que les actes posés sont réels et irréversible: la mort n'est pas quelque chose de virtuel, comme dans les jeux vidéo et on ne peut pas "reloader sa game" pour revenir en arrière. Elles y réfléchissent donc deux fois plutôt qu'une avant de poser un geste qui risque de blesser un animal. De plus, la prédation fait partie de la nature, et le gibier qui est tué par un chasseur souffre souvent beaucoup moins que quand il est tué par un prédateur naturel ou par les rigueurs de l'hiver. De tels opinions viennent souvent de personnes qui ne connaissent rien de la chasse.
patrick therrien | 06/02/2013
J'exerce le métier de professeur de musique au primaire. Parfois les jeunes me parle de chasse ou de pêche. Je peux affirmer que l'orsqu'on explique comme par exemple que la chasse est le meilleur moyen de contrôle des populations et que ce sport est fait avec respect, EUX, sont assez intelligents pour faire la différence entre la barbarie et la récolte pour avoir une qualité d'alimentation, pour prendre l'air, pour ce changer les idées et j'en passe.

Patrick Mario Therrien
Michel Couture | 06/02/2013
oĂą provient ce message?
j'ai la forte impression que c'est un canular!!
une recherche sur google pour Marguerite Yourcenar fait référence dans wiki à une dame qui serait morte en 1987!!!
bon, si jamais SCP peut fournir un lien (solide!!) de cette lettre de ce groupe (site web), on pourra en discuter plus longuement...mais il est fort possible que des groupes comme ceux làa existent...ils sont sûrement TOUS des végétaliens pour éviter la souffrance aux animaux, aussi dans les abatoires...toujours curieux de voir ça!!
Michel Couture | 06/02/2013
la photo du père (?) avec son(??) fils, avec carabine (22lr?) sans dossard...même en situation de trappage, est-ce légal au Québec?
est-ce une photo des USA?
pas vraiment utile comme question...la lettre est tellement énorme(!) que c'est pas ce genre de détail qui devient une priorité :)
raymond turgeon | 06/02/2013
Voici une personne qui gagnerait à ouvrir son esprit en remettant en question ses certitudes et en accroissant ses connaissances. Un dépoussiérage des préjugés s'impose.
Loin de moi l'idée de rendre cette personne sympathique à la chasse, mais avant de se prononcer avec autant d'émotivité et de tenter d'imposer sa ''psychose'', il serait souhaitable qu'elle emprunte la voie de l'objectivité.
Après 5 décennies de chasse, j'accorde à cette activité un grand potentiel pédagogique, voire spirituel, qui fait évoluer nos rapports avec la mort et qui contribue à cultiver cette communion essentielle avec la nature.
Certes, la récolte est gratifiante, mais le geste de chasser l'est encore plus, et le contact intime avec la nature est très certainement thérapeutique.

Raymond Turgeon
Denis D'Amours | 06/02/2013
Je tombe toujors Ă  la renverse lorsque je lis de tels propos.
La chasse c'est l'histoire de l'être humain, c'est la base de notre humanité. J'avais presque la couche aux fesses lorsque mon père m'initia à cette merveilleuse activitée et pourtant j'étais bien loin de mes douze ans. Je ne suis pas devenu violent pour cela et bien au contraire car cette communion avec la nature m 'a inculqué l respect l, calme et le joie de vivre.
La chasse et la pêche bien pratiqué est bien au contraire une des plus belles activitées à léguer à nos enfants. C'est l'occasion bien légitime de se retrouver en contact bien directe avec la nature et de tout ce qui y gravite. Sachez qu'appuyer sur la gâchette est souvent le geste qui nous permettera de recevoir un cadeau de la nature et que ,fait dans un grand respect de récolter un surplus tout simplement ,, tout comme un grand jardin .
Sachez aussi que, à chaque instant de votre vie quelqu'un enlève la vie de votre poulet, de votre côte d'agneau ou de votre filet de saumon pour nourrir votre famille. Et d'ou provient votre ceinture de cuir, vos souliers ou mieux votre bande de fourrure sur votre beau manteau Kanuk ???
Bien au contraire à chaque fois que je vois et entend un groupe de jeune à « Pitonner » inutilement sur leur téléphone ou bien écraser sur leur pouf à s'empifrer de Chips et à « s'entretuer » avec leur jeux vidéo violent et bien là moi aussi je m'intéroge sur les vrai valeur de notre société.
J'espère que les auteurs de cette démarche ce tourneront vers le végétarisme à plein temps et ne toucheront même pas aux poissons et surtout laisseront les rats et les coquerelles vivrent en paix dans leur résidenses.

Kathleen Beaulieu | 06/02/2013
J'ai fait mon cours de chasse avant les fêtes avec mon fils de 15 ans et mon conjoint. Une des premières choses qu'ils t'apprennent c'est le respect des animaux, de leur habitat etc... Pour moi la chasse est une activité enrichissante en contact avec la nature. Il n'y a aucune brutalité dans ca. Il parte d'une photo pour
richard lagace | 06/02/2013
chere madame je crois que en tant que anthropolologue américaine je pense que avez deja assez a faire aux etats unies
ici au quebec avec tous les encadrements que avons
nous pouvons tres bien controler toutes les activitées concernant la chasse avec le respect de la nature et des animaux
melez vous donc de vos affaires

bientot nous devrons demander la permission pour
respirer
Daniel Veilleux | 06/02/2013
si vous vérifié la photo.....le gars a des cuissards et le jeune des souliers de toile ou presque....il tiens la carabine a bout portant.....


je con-clus ils sont a la peche le jeune tiendrait plutot une canne a peche


photo truqué
Lyne Jacques | 07/02/2013
Ouf ! On part de loin. Je ne sais pas d 'ou elle sort celle là, mais elle devrait aller prendre l'air plus souvent ! Elle ne doit pas avoir d'enfants, car aller en forêt les fins de semaines, avec son fils de 11 ans c'est la meilleure activité pour la santé.

Aujourd'hui, à l'école ils ont étés à la pêche sur la glace, jeune homme est arrivé avec sa truite, et la mangé pour souper. Dès qu'il aura l'âge de 12 ans il suivra son cours pour venir à la chasse avec moi, et j'en serais pas peu fière.

Écouté, ce n'est pas sérieux, j'aime pas mal mieux que mon fils passe du temps an forêt avec sa mère, que de trainer partout et chercher à faire des mauvais coups.

Madame, nos rêves ne peuvent pas tous se réaliser, alors prenner vos pilules et aller prendre l'air.

J'espère que Pauline va se meller des dossiers importants qu'elles a présentement à s'occuper et non d'une bonne femme qui n'a pas rapport !
Pierre Verrette | 08/02/2013
Je pense que nous n'aurions jamais du publier cette lettre et lui donner une tribune qu'elle ne mérite pas dans le cadre de ce site de chasse. Quand quelqun me frappe dans le visage, je ne lui donne pas l'autre coté mais lui réplique. Désolé mais je n'approuve pas le choix de publier ce texte.
Normand Lamothe | 09/02/2013
Je ne peux croire qu'une personne intelligente puise Ă©crire de telles conneries.
Ma fille a tuée son premier chevreuil cette année à l'arbalète et j'en suis très fier. Ce n'est pas une meurtrière .
Tout jeune je l'amenais trapper le rat -musqué , nous prenions l'air ensemble en faisant une activitée de plein air SEIN.
Aujourd'hui les jeunes tuent des personnes dans des jeux sur leur ordi et ils gagnent des points. Les parents seraient bien mieux de leur montrer Ă  chasser.

Tit Buck
yvan Blier | 13/02/2013

Mon commentaire sera bref et précis.Comment une per-
peut se dire contre l'âge à laquelle ont permet les activités
de chasse et la repousser Ă  16 ou 18 ans et plus alors que
la cruauté envers les humains sont plein les club vidéos et
qu'un nombre incalculable de jeux vidéos montrant comment
tuer une personne avec une arme ou un véhicule sont mis
Ă  la disposition des enfants.Si cette personne prends le
temps de réfléchir à ces quelques lignes elle verrait qu'elle parle au travers de son chapeau.Commencer par votre propre salon si vous avez des enfants,montrer
leurs Ă  regarder le beau au lieu de ces cochonneries que
les gens s'arrache lors de leur sortie au club vidéo.Nous avons assez d'une Bardeau et d'un McCartny qui veulent
ne pas tomber dans l'oublie vu leur temps dépasser.
Excuser si mon erreur de frappe a déplacer quelque peu
les lignes de mon texte. Y.B.



marcel pouliot | 14/02/2013
Madame, bientot un de mes petits-fils sera pret a suivre
tous ses cours pour la chasse. En attendant.cela fait 2 ans. que mon futur jeune chasseur me suit en foret et je peux vous dire que je lui transmets toutes les valeurs
qui entoure le beau sport qu'est la chasse et ce tout en
respectant les lois et reglements de la chasse. Je n'oublie jamais de lui rappeller l'importance de toujours abattre l'animal tant convoite avec le moins de souffrance possible
avec respect envers son gibier.

marcel pouliot 14-2-2013
Stéphane Malo | 15/02/2013
salut, enfermer la au plus vite celle-la, pour moi elle est drogué au dernier drogué......

une vrai de vrai conne......

salut